LA MORSURE

CAR POUR MORDRE ON NE DEMANDE PAS LA PERMISSION

  • De Christophe Le Cheviller

Carnets

L’idée de cet écrit est d’avancer, sous la forme d’un carnet « intime »de pensées qui parfois s’entremêlent. Laisser venir le chaos et en retirer la matière nécessaire au développement et à la finalisation.

Je me suis rendu compte que j’écrivais beaucoup, tout le temps. Dans mon parcours personnel, je me suis mis à remplir des carnets sur mon parcours psychanalytique, afin de consigner ma mémoire. Des faits, des souvenirs.D’avoir des preuves de mon existence. Et récemment, je me suis rendu compte que je n’avais que peu d’écrits sur mon travail, en dehors de ce que j’avais consigné dans impro-bretagne (Je rajouterai d’ailleurs ces articles dans mon carnet et je les commenterai) de mon point de vue actuel.

Ces écrits seront subjectifs, dogmatiques, parfois en colère. Comme une pensée qui avance. Ainsi dans le rapport aux carnets, je commence un premier jet au fil du moment. Comme un témoignage qui ouvre une réflexion. Puis je recopies le carnet et je complète l’article. Et enfin, tout comme dans mes carnets psychanalytiques, je les annote et les commente a posteriori. C’est une démarche instinctive qui correspond complètement à ma façon de penser et de jouer. créer une première matière pour ne pas avoir peur du vide puis revenir laborieusement dessus. Retravailler, recopier, refaire. Dépasser la peur.

Cet écrit est fait de circonvolutions autour de tout un tas de théories, de concepts, de pensées sur le théâtre que j’ai développées seul ou avec Marie Parent. Tous ces débriefs d’ateliers, Ces notes, ces discussions avec Marie... toute cette matière orale se transforme en objets : des œuvres ou des ateliers. Mais les écrits sur le processus de création disparaissent. Ces textes risquent parfois d’abuser à mauvais escient de parenthèses et de points de suspensions, car hélas, je manie la pensée Tiroir (ou poupée russe)…

Les textes sont plus ou moins longs, plus ou moins classés. Parfois ils se répètent un peu… Des articles tirés de ces carnets seront proposés petit à petit sur le site.