LA MORSURE

CAR POUR MORDRE ON NE DEMANDE PAS LA PERMISSION

  • De Christophe Le Cheviller

META : 2

2 est un spectacle de méta improvisation ?????????????????

La Meta, c’est faire entendre la voix de l’auteur, au travers de son personnage. Se placer à côté, ou plutôt au dessus de l’impro, et écrire autrement. C’est exprimer ce que ressent l’acteur alors qu’il joue. C’est supplanter son personnage et créer une complexité narrative, une mise en abîme… Un au delà...

La meta est régulièrement utilisée en improvisation, de par son effet comique et permet souvent de décaler une situation, et déstabiliser son partenaire (ex : Tiens, tu es en train de marcher sur la table !) ;
Qu’il soit utilisé ou détesté, ce procédé possède en lui même une profondeur narrative sous exploitée et peut être utilisée comme une matière première très complexe, et non seulement comme un effet.

La méta existe depuis longtemps MAIS 2 est un spectacle et une façon de 'écrire du théâtre ET en faire une matière artistique à part entière, ET existe depuis 2015 créé par Christophe Le Cheviller.

2 n’est pas un duo. 2 est un Dogme.

1. 2 n’est pas un duo, 2 est un dogme.
2. 2 se joue toujours avec 2 acteurs différents : Si 2 comédiens jouent 2 fois 2, ce n' est plus 2,
c’est 4. Si on joue 2 à 3, ce n’est plus 2, c’est « 3 ».
3. 2 s'appuie sur le concret du jeu : décors, objets, partenaire, public. Le temps lui même est de
la matière au jeu.
4. 2 dure 62 minutes. On commence quand le réveil indique 0 et on s'arrête à une heure 2. Avant l'heure ce n est pas 2,après l' heure ce n est plus 2. Mais 2 commence-t-il vraiment ?
5. 2 est une mise en abîme du spectacle d'improvisation. Il a pour vocation de mettre à nu les
fondamentaux techniques. Mais quand on joue 2, est-on vraiment en train de jouer ?
6. 2 ne se prépare pas. 2 se vit au présent. Les comédiens peuvent se retrouver 2h avant le
spectacle mais ne doivent jamais parler du spectacle. D’ailleurs, est-ce que 2 est un spectacle ?
1. 2 est personnel. 2 parle des comédiens qui le jouent. De leur relation. Si on ne ressort pas de 2
comme après une chute dans les escaliers, ce n’est pas 2.
7. 2 navigue toujours entre les lignes. Entre comédien et personnage, entre sincérité et sur-jeu,
entre lâcher prise et hyper conscience. S’il n’y a pas 2 niveaux de jeu ce n’est pas 2.
8. 2 se transmet, 2 ne se copie pas. 1 des 2 doit déjà avoir joué 2, sinon ce n’est pas 2.
9. 2 est un doigt fièrement tendu vers le ciel.