LA MORSURE

CAR POUR MORDRE ON NE DEMANDE PAS LA PERMISSION

Christophe et Marie

Meta 1,5 / Marie Parent – Christophe Le Cheviller | vendredi 25 Mar | Rennes

Cet événement est passé.

Meta est une exploration, une interrogation, une création, une expérience théâtrale improvisée où l’enjeu est de rendre visible les 3 niveaux de jeu du comédien : la personne (qui je suis), l’acteur (c’est quoi jouer) et le personnage (qu’est ce que je crée). Ces 3 niveaux de jeu se côtoient pour devenir chacun une fiction.

La Meta, c’est faire entendre la voix de l’auteur, au travers de son personnage. Se placer à côté, ou plutôt au dessus de l’impro, et écrire autrement. C’est exprimer ce que ressent l’acteur alors qu’il joue. C’est supplanter son personnage et créer une complexité narrative, une mise en abîmeLire la suite

Puisqu’il ne pourront jouer un 2 que lorsqu’ils décideront d’arrêter de travailler ensembles. Ils joueront chacun leur 1, et 1 demi 2 divisé par 4 (1+1+1/2=1,5). Ainsi tout n’est pas perdu.

Pendant 26 minutes, Christophe Le Cheviller jouera son 1. puis Marie Parent le rejoindra 26 minutes, puis Christophe partira et laissera Marie seule avec son 1 pendant 26 minutes. Une exploration, une interrogation, une création, une expérience théâtrale improvisée où l’enjeu est de rendre visible les 3 niveaux de jeu du comédien : la personne (qui je suis), l’acteur (c’est quoi jouer) et le personnage (qu’est ce que je crée). Ces 3 niveaux de jeu se côtoient pour devenir chacun une fiction.

1,5 est un spectacle et une façon d’écrire du théâtre ET en faire une matière artistique à part entière, 1,5 est une émanation de 2 mais n’est pas la moitié de 3 qui existent depuis 2015 et créés par Christophe Le Cheviller.

DOGME de 1,5

  1. 1,5 n’est pas un solo ni un duo, 1.5 est un dogme.

2. 1,5 se joue toujours avec 2 acteurs différents : Si 2 comédiens jouent 1 fois et demi ensemble, ce n’ est plus 1,5, c’est 3.

3. 1,5 s’appuie sur le concret du jeu : décors, objets, partenaire, public. Le temps lui même est de la matière au jeu.

4. 1,5 dure 78 minutes. On commence quand le réveil indique 0 et on s’arrête à une heure 18. Avant l’heure ce n est pas 1,5, après l’ heure ce n’ est plus 1,5. Mais 1,5 commence-t-il vraiment ?

5. 1,5 est une mise en abîme du spectacle d’improvisation. Il a pour vocation de mettre à nu les fondamentaux techniques. Mais quand on joue 1,5, est-on vraiment en train de jouer ?

6. 1,5 ne se prépare pas. 1,5 se vit au présent. Les comédiens peuvent se retrouver 1h30 avant le spectacle mais ne doivent jamais parler du spectacle. D’ailleurs, est-ce que 1,5 est un spectacle ?

7. 1,5 est personnel. 1,5 parle des comédiens qui le jouent. De leur relation. Si on ne ressort pas de 1,5 comme après une chute dans les escaliers, ce n’est pas 1,5.

8. 1,5 navigue toujours entre les lignes. Entre comédien et personnage, entre sincérité et sur-jeu, entre lâcher prise et hyper conscience. S’il n’y a pas 1,5 x 2 niveaux de jeu ce n’est pas 1,5.

9. 1,5 se transmet, 1,5 ne se copie pas. 1 des 2 doit déjà avoir joué 1,2 ou 3, sinon ce n’est pas 1,5.

10. 1,5 est un doigt fièrement tendu vers le ciel.

25/03/2022

20 h 30 à 22 h 00

Le Knock Bar

Rennes

48 rue de Saint Brieuc

META